• Si il y a bien à endroit au nom qui peut vous paraitre insolite à Provins, c'est bien le "Trou au Chat" !

    Mais oubliez vos idées mal placées, le Trou au Chat doit son nom à une machine de siège médiévale, nommée un "Chat".

    A l'instar du nom de la Tour César, les origines du nom de cette côte bordée d'arbres et d'un vieux rempart en ruine, et qu'une fois arrivé en haut épuisé et essoufflé par un faux plat vous franchissez un porche, à eu son lot de petites histoires pour expliquer son nom.

     

    Je me rappelle encore mon grand oncle qui me disait :

    "Tu vois Arthur, on appelle ça le "Trou au Chat" car dans le temps les gens venaient y jeter des chats pour conjurer le Malin !"

    Vous pouvez peut être trouver cette explication complétement idiote et fantaisiste, mais moi je trouve que l'explication est plausible.

    Du moins, le nom réel du lieu vient bien de l’instrument de siège de la famille des trébuchets qui y était installé pour défendre se pend de mur d'enceinte de la vieille ville médiévale.

     

    Si vous trouvez votre balade à Provins trop peu sportive, grimpez le !

    Il muscle le cœur des habitants de la région depuis des siècles haha !

     

    Provins Cité Médiévale : Le Trou au Chat

     

     

    Provins Cité Médiévale : Le Trou au Chat

     

    Provins Cité Médiévale : Le Trou au Chat

    Vue depuis le haut du "Trou au Chat", si vous pensiez que ça montait pas tant que ça !

     

     


    8 commentaires
  • ***

    Même Perdu dans la Brume, même dans la Froidure aux Doigts Gelés, même dans les Pires Ténèbres ou les Pires Enfers, gardez toujours prêt de votre cœur une lueur d'espoir. Un jour vous reverrez le Soleil et le Vert Tendre des Jeunes Feuilles.

    Pensée d'Elfe, Imryl.

     

    Pensée d'Elfe : Espoir

    Source Illustration : Alphacoders

    ***


    2 commentaires
  • ***


    Lorsque votre vie et ce monde vous paraissent devenus inutiles, insignifiants, invivables, quand vous avez perdu toute confiance en vous, il existe sûrement quelque part un bosquet où quelqu'un vous attend, et contre l'écorce duquel vous blottir, rêver et vous remettre en question pendant des heures, des jours, des mois, des années ou des siècles.

     

    Pensée d'Elfe, Imryl.

     

     

    Pensée : Refuge

    Source Illustration :La Dame du Lac

     

    ***


    votre commentaire