• Flocon le Chaton, Petit Conte de Coton

    Un petit conte mignon avec la douceur de coton, avec un petit flocon qui miaule et gambade dans la neige. Un conte comme une feuille où court un petit chaton traçant une petite histoire dans son sillage enneigé.

     

    © Ce texte est protégé par la propriété intellectuelle toutes copies interdites sans mon autorisation merci.Par propriété exclusive de l'auteur, la copie et les utilisations partielles ou totales de son travail sont interdites ; conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.

     

    © Dauptain A A Arthur, Tous Droits Réservés.

     

    Flocon, le Chaton

     

    C'était un petit chat blanc qui courrait dans la neige. Il avait un tout petit corps et une bien grosse tête. Personne ne l'avait vu, mais il était là, il galopait de ses minuscules pattes. Que faisait-il là ? Tout seul perdu dans le froid ? Avait-il était abandonné ? Peut être ne le savait-il pas lui même, car il galopait à toute hâte dans la glace. Ses coussinets n'étaient-ils pas gelés ? Quelle beauté cette jeunesse, cette faiblesse, cette innocence !

    La plume blanche glisse sur le papier. Petit Chaton continue son aventure dans la neige.

    -« D’où viens-tu ? » Lui demande la Plume.

    -« Mia ! » Répond la boule de poils sans arrêter de bondir par dessus l'épaisseur de neige plus imposante que lui.

    Faible chose continue de courir comme si il cherchait à atteindre un but connu de lui seul.

     Soudain, du haut d'une pente enneigée, il trébucha et tomba la tête la première dans la neige ! Il se mit à faire un long roulé boulet en poussant des miaulements plaintifs avant d'être soudain arrêté par quelque chose. Ce quelque chose, c'était les pattes de Madame Renard. La Renard regarde la petite chose chétive entre ses agiles pattes et lui demande, « Qui es-tu, petit bout perdu ? ».

    -« Mia ! Je suis Flocon ! » Miaula le chaton.

    Puis reprit sa folle course tel le lapin des Merveilles, sautillant parmi les flocons de plus belle et disparaissant dans la neige au loin.
    Des choses peuvent être incompréhensible, mais faut il chercher à comprendre ce qu'on voit ou juste rêver ?

     

    C'était une petite fée de l'Hiver nommée Flocon. Et elle adore prendre l'apparence d'un frêle chaton !

     

    Ce petit Conte est le rêve d'une feuille blanche, parcourue d'un petit chaton sous l'apparence d'une plume, ne sachant où aller dans l'immensité de neige. Avançant lentement au grès de l'imagination de celui qui la tient. Mia !

     

    Écrit par Arthur Dauptain, Octobre 2015. © Tous Droits Réservés.

     

    Une histoire commence par lorsque on se pose des questions de savoir ce qui s'y passe. On pose des questions à son personnage. Il nous répond pas forcément, alors on pose d'autres personnages pour qu'ils découvrent à notre place qui est notre personnage principal. L'histoire se poursuit au prix d'une longue course sur l'immensité magnifique d'une feuille de papier blanche. Le vrai écrivain est pas forcément celui qui écrit des milliers de lignes, mais celui qui aime cette feuille, qui aime la remplir de belles choses, qui aime imaginer, dialoguer. A la fin de l'aventure, il faut conclure, expliquer, récompenser et instruire. Pour le lecteur, il doit savoir que le point final, n'est pas la fin de l'histoire. Elle continue quelque part, mais on se sait où.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Octobre 2015 à 01:12

    quel belle histoire  tu n'as bien eut ,je demande comment tu vas finir ton histoire 

    je n'aurais pas pensée a cette fin ,j'ai été  agréablement surprise 

    bonne continuation pour tes futurs textes 

      • Lundi 12 Octobre 2015 à 23:37

        Merci beaucoup ! Et merci de lire mes histoires et de suivre mon blog avec autant de fidélité :)

    2
    Lundi 12 Octobre 2015 à 02:00

    Je m'imagine bien le petit chaton courir dans la neige et tomber dans un banc d'neige. Le conte est simpliste, mais vraiment mignon. J'aime bien ce genre d'écrits légers et doux.

      • Lundi 12 Octobre 2015 à 23:39

        Je le voulais court, léger, mignon, je voulais qu'il soit comme des petits traces de pas de chatons dans l'esprit du lecteur.
        Un texte simpliste était bien l'objectif, mais beaucoup de choses se cachent derrière ces lignes :)

        T'en ai où dans l'écriture toi ? Un moment que pas regardé tes écrits ^^ Et je les aime beaucoup ^^

      • Mardi 13 Octobre 2015 à 02:30

        Oui, ne t'inkiète pas. J'ai bien su lire entre les lignes, le message est très beau, je pense l'avoir bien compris. :) Je parlais plutôt de la façon dont il était écrit, c'est doux.

        Où j'en suis dans mes écrits?... Bah disons que je commence pleins de trucs que je fini par abandonner car je n'aime pas. Puis aussi mon rythme de travail est très ralenti à cause de l'école. Mais sinon j'ai trois histoires à chapitre en cours d'écriture (Chapitre 1 ) , une coupe de poèmes dans mon calepin, j'ai commencé une histoire de vampire comme tu le sais bien et je prévois écrire une nouvelle littéraire.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mardi 13 Octobre 2015 à 02:31
    Tu aimes vraiment mes écrits? Moi aussi j'aime les tiens :)
      • Mardi 13 Octobre 2015 à 11:51

        Oui, j'aime tes écrits ^-^ Mais je prends pas souvent le temps de les lire :) Tu manque juste d'un peu d'entrainement :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :