• Herbier Féerique

    Bienvenue Rêveur, dans l'Herbier Féérique ...


    Ici tu redécouvriras des fleurs, des plantes et des arbres avec des noms réinventés par Ah-Imryl le Faé, dites simplement Imril, ça me conviendra. J'aimerai tellement découvrir toute la subtilité de la magie des plantes ... J'ai tant de travail ! Trouver, figer un instant de temps sur une photographie et la redécouvrir ... Bonne redécouverte féerique !

     

    Système de l'Herbier Féerique :

     

    Système de l'Herbier Féerique

     

    ***

     Index:

    (contient des liens de téléportation rapide pour les explorateurs pressés ou cherchant quelque chose d'aussi précis que la flèche d'un Elfe.)

     

    Garde la Reine ou Grande Ortie.

    Herbe de Fée

    Songe Délicat ou Viola

    Sureau Noir, une fenêtre sur le Monde des Fées

    Trompette de Fée

     

    ***

  • Aujourd'hui, un article qui me tenait à cœur d'écrire, vu que nous sommes en Automne et aussi que j'ai affamé certains lecteurs avec des marrons ... Mais des marrons de marronniers, donc des marrons toxiques ! Les marrons comestibles sont en réalités des châtaignes ! Les deux variétés se ressemblent pour leurs fruits, mais la ressemblance s'arrête là !

     

    Le Châtaigner

     

    Le Châtaigner est un grand arbre pouvant atteindre 10 à 20 mètres de haut et 4 mètres de largeur de tronc. Certains châtaigniers peuvent vivre jusqu'à 1000 ans mais en moyenne ces arbres vivent dans les 500 ans. Ses feuilles sont longues (10-20cm), et en dent de scie, mais au moins aucun risque de couper des arbres avec ce genre de scie ! Elles contiennent beaucoup de tanin et étaient utilisées pour soigner les bronchites et rhumatismes. Originaire d'Europe, il est largement cultivé depuis la préhistoire pour son fruit, la châtaigne. Ce fruit est protégée d'une enveloppe épineuse, "la bogue", ressemblant à un petit hérisson couvert de piquants hérissés. Ce fruit est comestible, on le mange depuis très longtemps donc, depuis la préhistoire! On le fait bouilli, rôtir ou moudre en farine pour même faire du pain ! Le pain à la farine de châtaignes fut consommé jusqu'à la fin du XIXe siècle dans le centre de la France.

    Les romains mangeaient ce fruit en "marrons grillés", tradition qui persiste de nos jours. Attention tout de fois de pas confondre la châtaigné devenue marron grillé avec le marron du marronnier qui va suivre dans cette article ...

     

    Châtaignier et Marronier, Châtaignes et Marrons,

    Un beau panier de châtaignes avec quelques bogues !

    Ça donne faim !

     

    Châtaignier et Marronier, Châtaignes et Marrons,

    Feuille de Châtaignier.

     

    Le Marronnier

     

    Le Marronnier est originaire du Sud-Est de l'Europe, dans les Balkans, le nord de la Grèce, de l'Albanie et la Bulgarie. Il fit son apparition comme arbre d'ornement en Europe de l'Ouest qu'au XVIe siècle. Arbre de 15 à 20 mètres, pour un tronc de 1,50 mètres, il ne vit guère plus de 250 ans. Ses feuilles ont un peu la forme d'une main possédant avec 5 à 7 pétioles aux extrémités et sont très faciles à reconnaitre ! (Je m'amuse d'ailleurs beaucoup avec ces feuilles.) Son fruit, qui ressemble beaucoup à la châtaigne est le marron, mais il est toxique pour les humains ! (Mais les cerfs et chevreuils le mangent, et il peut servir pour nourrir le bétail une fois broyé.). Contrairement à la châtaigne, il est plus arrondi et ne possède pas de petit toupet sur le dessus et ses épines de la bogue sont moins espacées et beaucoup plus longues que la châtaigne.

    On dit que porter un marron dans sa poche soulage les rhumatismes. C'est vrai que depuis que j'ai par hasard oublié un marron dans ma poche, je galope comme un lapin ...

     

    Châtaignier et Marronier, Châtaignes et Marrons,

    Marronnier au Jardin Garnier, Provins.

     

    Châtaignier et Marronier, Châtaignes et Marrons,

    Une châtaigne tombée sur mon banc pendant que j'écrivais des poèmes !

    Heureusement que je l'ai pas prise sur la tête ! :p

     

     

    Cet article touche à sa fin, j'espère qu'il vous aura plut et appris quelques petites choses !

    Malgré la pluie, pensez à profiter un peu de l'Automne avant que celui ci touche à sa fin.
    L'Hiver vient.

     


    5 commentaires
  • Désolé, j'ai deux mois de retard pour la publication de cette nouvelle page de l'Herbier Féerique, mais vu que je poste plus de deux poèmes par semaine vous allez pas vous plaindre tout de même ? Allez ! C'est l'heure d'une nouvelle plante, la "Garde la Reine" !

     

    Garde la Reine ou Grande Ortie

     

    La Garde la Reine ou Grande Ortie est une mal aimée ... Pas de fleurs, pas de parfum, un vert uniforme et surtout une contact urticant ... On a tous appris à notre dépend que cette plante possède des poils urticants possédant une substance proche de l'acide formique...
    Mais détester et détruire cette plante serai une belle bêtise ! Pour deux raisons. La première est que ça sert à rien de la détruire, elle est tout bonnement increvable ! La Garde la Reine est un terminator végétal, c'est pas vous qui faites la loi, c'est elle !


    Deuxièmement la détruire est un énorme gâchis comme en témoignait Victor Hugo dans les misérables... Les vertus de cette plante pour votre santé sont vraiment nombreuses et miraculeuses ! J'aurai même beaucoup de mal à tous les lister ici !

     

    Une bonne soupe d'Ortie.

     

    Certes, quand on voit la plante on a pas envie de la manger... Pourtant consommée fraichement cueillie (Cuire et servir 10 minutes après la récolte, l'ortie se dessèche et perd ses vertus très vite !) en soupe cette plante est très riche en fer et autres minéraux très important pour le bon fonctionnement de votre organisme et avoir une santé ... de fer ! Et bah oui mon bébé Conan, pour devenir un grand guerrier fort, il suffit pas de seulement se prendre des baffes, il faut aussi bouffer cette soupe verdâtre dégueulasse avec un peu de lait !

     

    Un bain à la Garde la Reine


    Il existe énormément de remèdes se servant de la Garde la Reine. Celui ci permet d'améliorer et aider la circulation du sang ou de soulager les menstruations féminines douloureuses. Il suffit de mettre un volume de feuilles d'orties fraiches correspondant dans un volume d'eau donné à 50°C, je crois que c'est 5 feuilles pour 1 litre d'eau chaude. Laissez les feuilles dans l'eau chaude en attendant que l'eau soit raisonnablement tempéré pour s'y baigner, et reste plus qu'à enlever les feuilles et baigner votre petit cul dans le liquide obtenu ! Vous pouvez aussi laisser les feuilles de Garde la Reine, après le petit instant dans une eau à 50°C elles ont perdues de leur piquant !

     

    De l'or vert pour les cultures.

     

    Cette plante sert aussi pour faire du purin d'ortie. On laisse des orties entières macérer dans un récipient d'eau. Le liquide obtenu est utiliser pour être déposer sur les plantes pour éloigner les insectes et empêcher les maladies. Les orties macérées peuvent aussi être utilisées comme engrais ou accélérateur de compost. 

     

    Lorsque la Garde la Reine pousse près d'autres plantes médicinales, celles ci auront d'avantages d'effets curatifs, et les autres plantes se porteront mieux.

     

    Le dernier remède assez érotique pour la fin.

     

    La dernier utilisation de la Garde la Reine est assez ... érotique ... Pendant l'Antiquité, pour garder une bonne virilité chez ces messieurs, il était courant de les fouetter sur le bas du ventre ou le bas du dos vers les fesses (mais pas sur le sexe, je vous rassure) avec des orties bien fraîches ! C'était parait-il, très efficace ! Et puis c'est plus sympa que des coups de fouets et des bottes de cuir non ? Je connais des petits coquins d'Elfes qui vont bien s'amuser après ce petit tuyau que je leur ai donné !

    Les écrivains du XVIIIe et XIXe siècle sont aussi assez nombreux à témoigner dans des écrits utiliser l'ortie pour être plein d'ardeur avec Madame ! Bon, là c'est un peu moins exotique ou érotique, ils se contentaient de se rouler nu dans une belle touffe d'ortie ! En espérant pour eux qu'un chardon n'était pas venu incognito pour un câlin ...

     

    Des amateurs de roulades à poils dans les orties ?

     

     

    Voilà ! Un article bien en retard, mais je pense que vous serez bien content car normalement complet !

    Puis les orties tout secs et décrépies ça plait vachement à mon poney !

     

    A la Prochaine !


    2 commentaires
  • Voici une nouvelle page de l'herbier un peu moins féerique que les autres ...

     

    Sureau Noir

     

    Un arbre sacré pour les druides.

     

    Le Sureau est un arbre du calendrier des anciens druides, son mois est du 25 Novembre au 22 Décembre.
    On le dit arbre protecteur car il hébergerait les fées et les bons esprits. Planté près d'une maison, il la protégerai contre les malheurs et les choses fâcheuses de la vie ... Les druides s'en servait pour fabriquer des bâtons et les bardes des flûtes magiques.

     

    Pourquoi vous me regardez ? Non ... Fabriquer une flûte magique en sureau... m’enchante ... (+2 xp [Calembour Pourri]~) ... moyennement ...

     

    L'arbre est sacré pour les druides. Il représente le Solstice d'Hiver et il est considéré comme l'arbre de vie, car il est capable de redevenir plein de vie aux temps plus chaud après avoir prit une apparence totalement morte à la saison froide ... D'expérience, je peux vous assurer que le sureau est un arbre increvable ! Plus vous vous acharnerai à le détruire, plus il sera beau pour vous narguer et fera même exprès de se ressemer partout autour de votre maison !

     

    Un portail sur le monde féerique.

     

    Le Sureau fait partit du monde des fées, il est dit que l'imprudent rêveur s'endormant dessous un soir d'été en respirant son parfum, pourrait apercevoir en rêve le monde féerique invisible... (Mais bonne chance si comme moi vous aimez pas son odeur...) Ainsi, si vous avez toujours rêvé de découvrir les fées et leur royaume ... C'est peut être votre chance le temps d'un songe ... Le ... songe d'une nuit d'été ... ( +2 xp [Calembour Pourri] )

     

    Il est recommandé à tout mortels osant pénétrer dans un Royaume Faé (Faé = Enchanté) de n’amener ni métal et être très courtois.
    Ne buvait rien, et ne mangeait rien durant votre séjour... Et n'oubliez pas le petit décalage horaire de un jour mortel = une année immortel...

    Je dis ça juste si vous tenez à votre petit cul d'elficologue ... Et les fées vous le dirons, la curiosité est un vilain défaut !

     

    Imril ? Si on mange en rêve ... On peut être maudit ?
    Réponse : Est-ce que la réalité est réelle et est-ce que le rêve n'est pas la vraie réalité? A méditer !

     

    Bref, à bientôt rêveur ! L'Elfe espère te revoir bientôt entre ses pages ...

    Amis Elfes ... Arrêtez avec vos flûtiots ! C'est vrai quoi ... On avez déjà ces saloperies d'oiseaux qui empêchent de faire la sieste ...

     

    Crédits Images & Textes : © Tous Droits Réservés, Dauptain Arthur, poète elficologue.

    Sources & Documentations: Wikipédia, Forum Devant Soi.


    71 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique