• La Fable du Champignon Violet

    Bonsoir à tous !

     

    Voilà enfin un nouveau récit que j'ai enfin finis d'écrire ! En ce moment j'avais de grosses pannes d'inspirations... Tout ce que je me mettais à écrire me paraissait nul et je le mettais et je jetais. Puis j'ai écris ce petit conte. Bon, il paye pas de mine, mais je me suis amusé à l'écrire. Un joli petit conte qui ressemble à une scène de théâtre de rue qui se déroule ... dans la rue en grande partie. Nous suivrons les étranges péripéties d'un simple cueilleur de champignons qui découvre un étrange champignon violet.

    Un conte très axé sur l'humour et le jeu d'acteur des personnages, peut être que je le déclinerai un jour en pièce de théâtre de rue qui sait ? Mais ma cape ne pue pas elle !

    Bonne lecture à vous mes chers lecteurs et lectrices !

     

     

    © Ce texte est protégé par la propriété intellectuelle toutes copies interdites sans mon autorisation merci.Par propriété exclusive de l'auteur, la copie et les utilisations partielles ou totales de son travail sont interdites ; conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.

    © Dauptain A A Arthur, Tous Droits Réservés.

     

    La Fable du Champignon Violet

     

     

    A l'Automne ! Ce moment où la Nature offre ses meilleurs fruits ! Le moment des dernières récoltes avant l'Hiver. J'aime tellement cette saison et ses trésors. Mais pour en profiter, il faut hélas s'aventurer dans le bois d'à côté ... Je suis certes courageux et j'ai bien voyagé autrefois ... Mais maintenant que je suis sédentaire, quitter la sécurité du village est pour moi comme entreprendre un voyage aux milles périls ... Enfin bon ! Je ne ferai n'importe quoi pour trouver de bons champignons ! Oui, j'aime les champignons, et pour ce met, j'ai bravé la forêt ! Je suis donc allé sur les chemins forestiers et finalement ce ne fut pas réellement une grande aventure. La forêt était paisible, ensoleillée, voir un peu endormie. Je n'ai croisé personne, en dehors d'une biche qui a prit la fuite en me voyant approcher et un écureuil fort affairé... Des champignons, j'en ai trouvé ! Des blancs et des bruns, mais quelle fut ma surprise au tournant d'un fourrée ! Il y avait ici un champignon étrange ... tout violet ... Un tel champignon pouvait-il être bon ? Peut être que sa bizarrerie le rendrait encore plus délicieux ? Mais je suis quelqu'un de prudent voyez vous ?

     

    Je quitta l'ombre des arbres, mon étrange découverte à la main pour aller quérir conseils au village. Je descendis ainsi le petit chemin de terre me ramenant aux silhouettes rassurantes des maisons, avec leurs toits de chaumes et leurs petites cheminées d'où s'échappait une faible fumée... "Qui pourrait bien m'aider?" me demandais-je.

    Je passa devant la taverne où un fermier discutait vivement avec un marchand de faible taille. « Vous êtes peut être fortuné, mais vous êtes fou d'avoir autant bu avant de reprendre votre route. » Le gronda le cultivateur. « Voyez vous nous autres Nains des Montagnes, on a pas l'occasion de boire en route, alors on fait des réserves avant de partir ! » s’esclaffait le courtaud fier d'avoir semble t'il, beaucoup picolé. « C'est sûr ! Si vous pouviez, vous emporterez la taverne avec vous sur votre dos ! » Se moqua l'agriculteur. « Pour sûr! Si j'avais une telle force ! » Riposta le montagnard de bonne humeur.

     

    Je m'arrêta un instant afin d'imaginer un Nain aussi robuste soit-il porter sur son dos une énorme taverne. L'idée me fit sourire, c'était bien saugrenue ! Mais j'allais oublier ma sorte de quête trouvée à un détour de la boisée. Le champignon violet !

     

    Je m'avança avec hâte et tenta de prendre un raccourci par une ruelle pour cacher au plus vite ma découverte chez moi. La ruelle sentait plus l'aventure finalement que la forêt. L'aventure quand tu l'attends au loin, arrive prêt de chez toi ! Elle recevait peu de lumière à cause de l'encorbellement des maisons qui se seraient comme pour avoir chaud. C'est dans ce sombre décor qu'un vieil homme l'air étrange avec une horrible barbe grise me barra la route. « Par tout les Dieux ! Vous en avez trouvé un ! » S'écria le vioque. « Trouvé un quoi ? » Questionnais-je un peu déboussolé oubliant que j'avais gardé mon trésor bêtement à la main. « Un champignon magique pardi ! » Hurla de plus belle le bougre. « Donnez le moi ! Je veux l'étudier ! » M'ordonna t-il. Je m'écarta de cet homme louche en plissant un peu les narines car l'odeur de sa cape rapiécée et délavée n'avait d'égal pour son horrible odeur, que la laideur du visage du vieil homme. « Non, mais ça va pas ! Pourquoi donnerai-je ma trouvaille à un vieux mendiant ? » Me défendis-je face à cet homme semblant être une caricature sur une scène de théâtre. « Moi, un mendiant ! Mais voyez vous ça ? Je ne suis pas un mendiant ! Je suis un magicien ! » S'énerva le drôle d'oiseau. « Un lettré vous ? Mais vous puez ! » Répondis-je outré qu'on me prenne pour une courge.

     

    Bon, je dois avouer que je n'ai que rarement rencontré de lettrés dans ma vie... A dehors de ce vieux moine qui m'a apprit gentiment à lire et à écrire. Un bien gentil monsieur ! Même si je n'ai jamais compris ses propos au sujet du « Grand Lorn ». Comment un type, même grand chef de guerre des légendes anciennes, pouvait devenir un Dieu ?

     

    « Nan ! Mais vous commencez à me courir sur les haricots magiques là ! Je pue pas ! C'est mes expériences qui n'ont pas très bonnes odeurs ! » Rougit de colère le prétendu alchimiste. « Bref ! Donnez moi ce champignon ! Vous ne pourrez pas le manger, il est mauvais ! » Insista t-il de plus belle. « Mauvais ? Mais pourquoi vous le voulez alors ? Vous y avez goûté ? » Me montrais-je méfiant, sentant que ce gredin mentait pour me ravir mon trésor. « Goûter ce champignon violet ? Mais vous êtes fou ? C'est un ingrédient alchimique pour transformer le plomb en or ! » S'exclama le sorcier. « Ce champignon transforme le plomb en or ? » Répétais-je un peu abasourdi de la nouvelle et d'un coup vraiment heureux de ma trouvaille. « Non, idiot ! C'est juste l'un des cent ingrédient d'une formule qui transforme le plomb en or ! Vous pouvez pas faire d'or avec ce champignon ! » Pesta le vieux à bout de nerf.

     

    Je baissa la tête à regarder le champignon déçu. Alors ce champignon n'était pas bon à manger et ne faisait même pas de l'or quand on le frottait avec du persil ?

     

    « Et même avec des oignons frits ce champignon garde mauvais goût ? Car voyez vous, je suis un peu architiste, là, comme vous, pour ce qui est de la cuisine ! Un lettré du persil ! Un général des rang de patates ! Le barde enjôleur qui attend sa belle … pomme se parer de belles parures rouges ! Le meilleur charon de roues en citrouille ! Le forgeron de la tarte... » Commençais-je à partir inspiré dans une ode poétique à ma grandeur, grande comme mon potager.

     

    « Forgeron de la tarte ! Bah vous allez vous en manger une tarte, si vous me donner pas ce que je veux ! » Se laissa emporter le vieil homme le visage plein de sueur. «Je vous propose de jeter un sort pour que vos pommiers donnent plein de pommes chaque années contre ce champignon ! » Marchanda t-il.

     

    Je suis peut être stupide, mais je pouvais bien voir que si j'obtenais un verger productif contre un champignon moche qu'on pouvait pas faire revenir avec des marrons, je gagnais bien plus que ce que je perdais !

     

    « Un beau verger contre ce maigre champignon que je ne peux manger ? » Dis-je en sortant de mes rêvasseries de beaux fruits rouges. « Avec des récoltes tellement importante que la part des fées sera telle que toujours elles vous béniront d'avoir pareille culture ! » Renchérit le sage de manière à rendre son offre alléchante. « Alors soit ! J'accepte votre offre ! » Et ainsi le marché fut conclut.

     

    Ainsi tout les ans depuis ce jour, mes récoltes furent abondantes et au final je fus bien plus riche que le magicien ! Car est bien riche l'homme qui se contente de son peu à manger, par rapport à l'homme qui n'a que des espérances de richesse à ronger !

     

    Écrit par Arthur Dauptain, © Tous Droits Réservés.

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Octobre 2016 à 23:39

    whaou .

    quel conclusion c'est un tres beau conte  ,ça pas du etre facile a ecrire 

     

      • Jeudi 6 Octobre 2016 à 23:49

        Merci beaucoup BaltesG !

        Au contraire ! Je me suis beaucoup amusé à l'écrire !

        Un beau conte se doit d'avoir une bonne conclusion !

        Je ne suis pas satisfait à 100 % mais je ne me suis pas pris la tête.

        Le plus chiant c'était que la fin tienne debout et soit posée délicatement pour éviter un trou dans la narration.

        Imaginer que j'improvisais les dialogues dans la rue avec un autre acteur m'a beaucoup aidé pour l'écriture de cette histoire.

    2
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 09:48

    J'aime beaucoup ce compte.

    Il donne vraiment une belle leçon de vie, c'est très agréable à lire.

      • Lundi 17 Octobre 2016 à 13:39

        Merci beaucoup !
        Et c'est un conte.  Oui, parfois l'orthographe compte beaucoup ! ;)

        N'hésite pas à explorer d'avantage mon blog, il y a plein de trésors cachés. :)

      • Lundi 17 Octobre 2016 à 19:38
        Oui désolée ^^ le pire c'est que je le sais ! Mais sur le coup, j'ai écris par automatisme et je ne me suis pas relue x)

        Je n'hésiterai pas, je trouves ce blog super sympa, il faut juste que je trouves le temps de descendre chez ma famille (indispensable puisque je n'ai pas de wifi chez moi...)
      • Dimanche 30 Octobre 2016 à 09:29
        Aîe,dur de pas avoir de wifi :/ Je me suis tellement habitué à avoir internet maintenant. La plus grande partie de ma vie est devenue internet. Et la seconde c'est la magie. :) Merci beaucoup pour mon blog et désolé d'avoir mis du temps à répondre, emploi du temps chargé et je pense pas forcément à jeter un oeil au blog. :) A la prochaine :)
      • Dimanche 30 Octobre 2016 à 10:06

        Tu n'as pas à t'excuser !

        A bientôt ! Et courage pour cet emploi du temps ^^

    3
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 13:04

    coucou Imryl

    j'espere que tu n'as pas  des soucis avec ton opérateur internet , moi j'en ai quelqu'uns avec le mien 

     

    cata sur mon dessin  j'ai gommer et plier mon papier special marqueur à alcool il est tres fin et con a gommer .

     

     

      • Lundi 31 Octobre 2016 à 12:23

        Coucou ^^ Si ce matin je n'arrive pas à accéder à certains sites web et des jeux par navigateur sur lesquels je joue :/

        Mais j'arrive à accéder à wattpad et à mon blog donc ça va :)

         

        Une des raisons pour lesquelles j'aime pas dessiner ^^ Moi quand j'écris, je fais des gros pâtés bien dégueulasses :p

         

        Il y a du soleil aujourd'hui, je sortirai peut être si ma tête ne fait pas trop peur XD

    4
    Lundi 31 Octobre 2016 à 18:25

    c'est chiant les pannes d'internet ,

    l'ecriture tu peux plus facilement change d'avis et recricre ,en dessin tu dois doit recommencer a zero .

     

    il y a fait beau aujourd'hui ,je rester a regarde mon anime  et profite pour mettre mon blog au theme d'halloween 

    le fond de blog est hyper coloré et vitamine il restera pas longtemps

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :