• La Mésaventure de Harold le Nain

    A la base, j'avais pour idée d'écrire un conte avec l'idée de base de "La Mésaventure de Harold le Nain". Mais raconter cette histoire sous l'apparence d'un conte lambdas traditionnel me plaisait pas ... Histoire pas assez pertinente, trop ridicule ... Puis, sur un coup de tête, je me suis lancé à la narrer via son personnage principal, Harold le Nain, lui même dans le cadre d'une taverne crasseuse de fantasy.
    Je peux vous dire que j'adore décrire les ambiances assez rôlistique de ce genre de lieu, la crasse, des petits détails ajoutés avec beaucoup d'humour et d'amusement ! Bref, ce qui était une épine bien douloureuse dans le pied s'est transformée en un grand plaisir d'écriture et je l'espère, sera un grand plaisir de lecture pour vous !

    Bonne lecture !

     

    © Ce texte est protégé par la propriété intellectuelle toutes copies interdites sans mon autorisation merci.Par propriété exclusive de l'auteur, la copie et les utilisations partielles ou totales de son travail sont interdites ; conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.

    © Dauptain A A Arthur, Tous Droits Réservés.

     

    La Mésaventure de Harold le Nain

     

    La Mésaventure de Harold-Le Nain

     

     

    C'était par une sombre soirée d'hiver dans le fond d'une taverne, Harold le Nain fixait le fond de son verre de vinasse en pensant à quelconque infortune.

     

    -« Eh ! Dit donc Harold ! T'as pas l'air dans ta chope aujourd'hui. » Lui dit on compagnon de cuvée.

    -« Bah, ça pourrait aller mieux … Beaucoup mieux … » Marmonna le grand nain dans sa barbe rousse.

    -« Qu'est-il arrivé à notre bon vieux compagnon gueulard toujours joyeux ? T'as miné que d'la caillasse ? » Se moqua un autre buveur, une sorte de roublard humain dans un grand vêtement de tissu sombre et à l’œil couvert d'une profonde balafre et un bandeau.

    -« Non ! C'est bien pire ! Je me suis fais attrapé par un troll dans un bois ! » Ronchonna Harold.

    -« Haha ! Un Nain dans une forêt ? » Ria un courtaud étalé non loin bien imbibé d'alcool.

    -« Et tu lui as coupé les deux jambes avec ta hache ? » S'amusait le mystérieux voleur.

    -« Non ! Il m'a prit par surprise ! Il m'a assommé par derrière avec une grosse pierre ! » S'énerva notre héros en serrant sa main gantée d'un vieux cuir usé à en faire craquer les coutures plus vraiment de la veille. « Et il m'a prit ma hache ! » Rajouta le barbu en se grattant son nez difforme comme un tubercule écrasé.

    -« Oooh ! » Poussa à l’unisson tout les buveurs de l'auberge d'un coup enfin intéressés par l'histoire de ce courageux nain même pour les critères de sa race.

    -« Alors tu l'as tué en lui mettant tes poings dans sa sale trogne ? » S'écria un mineur admirateur du fier Harold

    -« Pas vraiment ... » Semblait fort gêné tout d'un coup ce nabot à la réputation de grand guerrier d'ordinaire.

     

    Tout les buveurs regardèrent cet habitué de la taverne l'air grave, quelque chose n'allait pas … Harold avait d'ailleurs commandé qu'un cruchon à l'aubergiste et n'y avait à peine touché.

     

    -« Il m'a capturé et ficelé comme une vieille saucisse ! » S'énerva le montagnard les sourcils en bataille encore moins en ordre que d'habitude. « J'ai rien pu faire... » Sanglota Harold, le nez dans sa chope mal lavée en tapant du poing sur la table.

     

    Un silence pesant s'installa dans la salle. Les vieux chandeliers projetaient une lumière vacillante sur les vieilles tables de l'établissement et l'auditoire stupéfait. Les bûches enflammées de la cheminée qui crépitaient semblant en maudire la scie qui les avaient coupées étaient le seul bruit que l'on pouvait entendre en dehors des hurlements du vent au dehors.

     

    -« Mais tu t'es sauvé, non ? » S'enquit un de ses compagnons.

    -« Oui … mais à quel prix ! » Dit le Nain en pleurant à chaude larme devant son assistance silencieuse.

    -« Tu t'y es pris comment pour t'échapper ? » Demanda l 'Homme borgne expert en évasion.

    -« Eh bien … Le troll a accepté un marché... si il me laissait la vie sauve... » Commença hésitant le gaillard de plus en plus ramassé sur son tabouret.

     

    Son public l'écoutaient sans en perdre une miette, tout comme quelques souris courant sous les tables. Harold, lui, commença à se maudire d'avoir ouvert la bouche et confié ce cuisant échec.

     

    -« Il m'a d'abord demandé de lui ramener quelque chose qui brille... Alors je lui ai ramené une marmite d'un bel acier en espérant qu'il ne me cuise pas dedans mais … » Continuait le malheureux devant son auditoire qui semblait s'amuser de sa mésaventure. « Malheureusement, ça n'a pas suffit au Troll … Je suis retourné vers ma petit maison prêt de la mine mais il m'a suivit … Et … » La narration du nain se poursuivait en même temps que son glissement sous la table tellement il avait honte.

     

    -« Et ? » S'impatientait un paysan humain bien amoché par l'alcool qu'il avait consommé.

     

    Harold hésita … Devait-il inventer une histoire rocambolesque pour se tirer d'affaire ?

    Non ! Après tout les Nains sont toujours des gens loyaux et honnêtes malgré ce qu'en dise les Elfes !

     

    -« Il m'a à nouveau assommé dans la neige, un grand coup sur la tête ! Paf ! Mon crâne a failli céder cette fois ci ! Et il est rentré chez moi et il est partit avec tout mon trésor, mon or et mes biens … Je l'ai vu s'enfuir avec son butin le nez en sang allongé dans la neige comme une larve, j'ai rien pu faire... ! » Conclu le narrateur et acteur de la pire mésaventure que le Peuple des Montagnes est connu.

     

    Tout les clients de la taverne se mirent à rire d'un rire moqueur et fortement alcoolisé en tapant de leurs chopes en clamant « A Harold ! Le Nain-Sans-Trésor ! ».

    Tout rougît, et pas qu'à cause de l'alcool, Harold quitta les relents forts désagréables de la taverne et partit dans l'air fort et frais du dehors.

     

    Les locaux se moquèrent encore longtemps de lui à tel point qu'un jour, ils virent ce brave courtaud faire son baluchon et prendre sa belle hache toute neuve et partir en aventure on ne sait où.
    Certains prétendent qu'il a était dépecé par un troll en riant, d'autres disent qu'il s'est sûrement vengé, à retrouvé son trésor et il creuse au fond d'une profonde mine pleine de diamants … bah oui ! On parle du Grand Harold tout de même !

     


    Écrit par Arthur Dauptain.


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    REDGO
    Dimanche 2 Août 2015 à 11:52

    Le nain est très rancunier, faut pas le faire c**** sinon les représailles seront terribles!

    Et si par malheur, il se fait piquer son trésor, il entrera dans une colère telle que même un dragon passera son chemin!

    "Par ma barbe et mes ancêtres! Quel est l'imprudent qui m'a détroussé de ma pioche? Je m'en vais lui donner une correction telle que ses descendants porteront encore la trace de ma botte sur leur fessier durant mille générations!"

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 2 Août 2015 à 14:20

    A mon avis, le troll a passé un sale quart d'heure et Harold prépare au fond d'une mine une automate géant pour raser la ville des autres pécores qui se sont foutu de ça poire ! Et ça fera une quête de niveau 16 pour aventuriers intermédiaires, avec un automate géant à poutrer à la fin !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :