• Mélopée de la Forêt Joyeuse

     

    Ceci n'est peut être pas une "Mélopée". C'est plus un hymne à la vie. Des paroles pour célébrer cette vie que j'aime, la vie de la Forêt.

     

    Puisse les Hommes se rendre compte de leurs erreurs avant que la magie des Forêts disparaisse par leur faute.

     

    Les Forêts ont énormément perdues de leur vie, de leur beauté, de leur magie. Je ne peux protéger le monde tout seul, mais si on faisait tous attention, on ferait de notre maison, la Terre, un lieu de vie agréable, où on serait heureux. Certains dirons que c'est utopique, que c'est impossible. Mais pour ces chers défaitistes, arrêtez de dire « Qu'on peut pas », « Qu'on peut pas le faire » « Que c'est impossible ». Moi un jour j'ai dis: « Je peux pas vivre dans ce monde pourri ». Pourtant je vis dans ce monde et le premier pas vers le bonheur et la réussite est « Je peux le faire ! ». Arrêtons de nous morfondre. Ce monde va mal et nous sommes d'un côté insignifiant. Mais nous pouvons terrasser la connerie humaine, c'est ce que je tente de faire avec mes écrits pour vous faire rêver et réfléchir sur la Beauté du monde et de la Vie !

    Si certains ne comprendront pas mes textes, le message, tant pis. Il y a pas mal d'imbéciles dans ce monde qui pourrissent la vie des autres, mais je vaux mieux qu'eux, car je tente d’embellir celle des autres. C'est mon devoir sacré, le but de mon existence. Rendre ce monde meilleur même si je suis insignifiant, j'ai l'objet le plus dangereux du monde entre les mains : Une plume qui trace des poèmes et histoires.

     

     

    © Ce texte est protégé par la propriété intellectuelle toutes copies interdites sans mon autorisation merci.Par propriété exclusive de l'auteur, la copie et les utilisations partielles ou totales de son travail sont interdites ; conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.

     

    © Dauptain A A Arthur, Tous Droits Réservés.

     

     

    Mélopée de la Forêt Joyeuse


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Juillet 2015 à 19:49

    j'adore  

    2
    REDGO
    Lundi 6 Juillet 2015 à 11:15

    Une douceur mélancolique.

    3
    Lundi 6 Juillet 2015 à 13:40

    BaltesG > Heureux qu'il te plaise ! ^^

    Redgo > Toute à fait, douceur de la vie des bois et mélancolie que les bois perdent cette magie simple de la vie ^^

    4
    Mardi 7 Juillet 2015 à 12:09

    Très joli poème ! J'adore ^^

    En tout cas, je suis d'accord avec tout ce que tu as dit avant; se morfondre ne mènera à rien; et tenter de rendre la chose meilleure qu'elle n'est est important même si ça ne représente que quelques grains de sables dans tout un désert; au moins c'est quelque chose et ce n'est pas rien !

    5
    Mardi 7 Juillet 2015 à 14:01

    Coucou Nes~Chan, merci beaucoup ^^

    Eh oui, en plus c'est un avis forgé sur mon expérience personnelle ^^

    6
    Mardi 7 Juillet 2015 à 14:07

    c'est vraiment que ça sert a rien de se morfondre.

    mais il y a des moments ou tu tu sature  surtout que les emmerdements font par paires ou c'est qu'on ne voit que cela et qu'on est incappable de voire les jolies choses de la vie . mais après la pluie vient le beaux temps 

     

    je fais  finir en citant Nietzche  Tout ce qui ne tue te rend plus fort 

    7
    Mardi 7 Juillet 2015 à 14:25

    De rien ! ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :