• Retour aux Sources

    Un doux poème féerique et poétique comme la poursuite d'un rêve...
    La raison de son écriture était simple ... J'avais soif !

    Bonne lecture ! ;)

     

    © Ce texte est protégé par la propriété intellectuelle toutes copies interdites sans mon autorisation merci.

    Par propriété exclusive de l'auteur, la copie et les utilisations partielles ou totales de son travail sont interdites ; conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle. © Tous Droits Réservés.

     

    Retour aux Sources

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Redgo
    Vendredi 10 Avril 2015 à 15:16

    Loin du tumulte des hommes

    Il grignotait une pomme

    Adossé à un chêne

    Loin des colères et des haines

    Si simple plaisir à savourer

    Il attira pourtant curiosité

    Près de lui, une fée vint se poser

    Qui est cet être semblant rêver

    Un poète à ne pas douter...

     

     

     

    2
    Vendredi 10 Avril 2015 à 17:26

    Vraiment magnifique ce poème Redgo ! En plus ça me ressemble vraiment beaucoup ! ( voir c'est totalement moi X3 )

    Merci énormément, ça me touche beaucoup ! ^^

    3
    REDGO
    Samedi 11 Avril 2015 à 09:35

    Loin des tourments humains

    Loin des soucis quotidiens.

    Dans son royaume de nature

    Il écrit ses (més?)aventures

    Du bout de sa plume, la magie

    Celle des sentiments ressentis.

    Mots couchés sur papier, il libère son âme

    Loin de ce monde de macadam...

     

    A toi d'écrire la suite ou de l'incorporer dans le tien.

    Un poème double main ou double cerveau en somme ça peut être fun à faire?

     

     

     

     

    4
    Samedi 11 Avril 2015 à 10:56

    Le dernier vers j'aurai mis "Loin de ce monde de blâmes" ^^

    Un poème à deux ? ^^ ça me tente, je vais essayer d'écrire la suite ^^

    5
    Redgo
    Dimanche 12 Avril 2015 à 10:23

    Tu es libre de rectifier pas de problème.

    Je voulais exprimer l'idée d'opposition du petit monde de verdure où le poète se réfugie pour être tranquille et le monde bétonné de l'homme.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :