• L'écrivain publique au Moyen Âge

    L’Écrivain Publique au Moyen Âge

    L'écrivain publique au Moyen Âge

     

    L'écrivain publique était une figure importe au Moyen Âge. En effet très peu de gens, même les seigneurs savaient écrire. Il faut dire que les nobles préféraient apprendre l'art de la guerre aux enfants et que les parchemins coûtaient très chers. Il fallait donc être bien fortuné pour apprendre à lire.  Ainsi, c'était à l'écrivain publique qu'on devait s'en remettre pour rédiger les contrats, les déclarations, les documents officiels ou les lettres de change. Un personnage indispensable pour le commerce.

    Lors de la Grande Peste Noire (1347–1352)  qui causa la mort de plus de 7 millions de français ( Et de 50 % de la population européenne totale.) les rares personnes savant écrire disparurent en grande partie, ce qui rendit ces personnes ayant la connaissance de l'écriture encore plus précieuses...

    Vers le XVI e siècle, nombreuses femmes de commerçants apprenaient à lire et écrire pour aider leurs maris dans leurs commerces, mais les écrivains publiques eurent encore de beaux jours devant eux. Le papier et l'imprimerie permit également de grandement répandre la lecture et l'écriture à travers le peuple, et ainsi également des connaissances plus subtiles que des documents officiels et des certificats de taxes.

     

    Les Parchemins et le papier, supports d'écriture.

     

    Les parchemins n'étaient pas du papier, mais du cuir tanné de jeunes moutons. On trempe la peau dans un bain d'argile et de chaux vive puis on la laisse sécher. Pour combler les pores de la peau on passe le futur parchemin avec de la farine et de la craie ! C'est presque mangeable quoi, mais ça doit avoir un goût épouvantable ...

    Le papier est apparu en Chine au VIIe siècle, et il est arrivé en Europe vers le XIIIe siècle, mais c'est qu'au XVe siècle qu'il prend véritablement son essor avec l'invention de l'imprimerie.

     

     

    L'écrivain publique au Moyen Âge

    "L’Écrivain Publique", exposition permanente de la Grange aux Dîmes, Provins.

     

    Petit bonus vidéo pour illustrer ! (filmé du jour !)

     

    Aujourd'hui, pour un humain anodin tel que vous, il peut sembler normal et quotidien de savoir lire et écrire.
    mais n'oubliez pas que c'est une chance de pouvoir lire et écrire ! Cultivez ce savoir, cultivez votre orthographe !

     

    D'ailleurs... merci à vous de m'avoir permit d'être lu, et à bientôt !

     

    L'écrivain publique au Moyen Âge

     

    Sources : Nota Bene, Documentations mise à disposition à la Grange aux Dîmes, Wikipédia.

    Photographies de Arthur Dauptain, © Tous Droits Réservés.

     

    L'écrivain publique au Moyen Âge

    Photographie bonus pour les lecteurs a qui ça dérangeaient de pas voir le visage de l'écrivain !

    Il a un menton et un nez ! C'est donc pas un esprit !

    Bon, un jour je vous offre un tableau hanté par l'esprit d'une duchesse du XVII e siècle lol


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Septembre 2015 à 20:16

    Très bon article ! Sinon, je suis d'accord avec toi sur le fait que nous ayons de la chance de savoir lire et écrire ^^

    Mais, la statue me trouble... Il n'a pas de visage ? 

    2
    Samedi 19 Septembre 2015 à 20:40

    Merci beaucoup ! :D

    Pas vraiment, en tout cas, je ne pouvais pas et ne souhaitait pas filmer ce visage ^^

    Il fait plus "vivant" comme ça ^^ Plus naturel ^^

    A moins que tu parle de la statue dans la crypte d'une divinité inconnue ?

    3
    Samedi 19 Septembre 2015 à 20:44

    Si tu veux, j'ai une page facebook où tu me suivre, participer à quelques énigmes, avoir des photographies et des news exclusives :)

    Celle ci : https://www.facebook.com/LesContesdelElfe

    4
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 17:21

    Hum... Oui, c'est vrai que si tu peux pas prendre en photo son visage...

    Je trouve pas, on dirait une ghoul comme ça '^' *s'en va loin* Bon plus sérieusement, les cheveux et sa capuche tombent bien sur le visage pour faire plus naturel, c'est sur. Mais penser que, peut être, il n'a pas de visage est angoissant...

    La statue de la crypte a était détériorer au cour du temps, même si apparemment elle c'est faites maltraité ^^"

    5
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 17:40

    Eh oui ! On ne saura jamais quel beau visage cette déesse avait :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :