• La Drôle de Féerie de Sam le Lutin

    Mis à part "Épervier" et "La Princesse Chat", la plupart des mes contes font habituellement dans les 1000 mots ou 1500 mots. Celle ci explose les records avec 2864 mots ! Soit presque autant que les trois premiers chapitres d'"Épervier" !

    Que je fus fortement inspiré par les critères de "La Dame du Lac" pour écrire cette histoire, ou que j'avais tant à dire sur ce petit lutin, j'espère que ça vous plaira fortement et que vous rêverez de vous aussi connaitre ce genres d'aventures.

    Bonne lecture !

     

    Synopsis :

     

    Sam est un lutin qui vit dans le jardin d'un grande demeure laissée par les Hommes, où sont venus se réfugier de nombreuses races d'êtres féeriques du Petit Peuple. Des bons … et des mauvais. Mais alors que le voilà épris de l'élégante Ondine, Écume. Il se trouve embarqué dans une aventure à travers ce jardin, véritable Eden de féerie pour trouver son anneau de fiançailles qui lui permettra de vivre avec celle pour qui son cœur bat. Féerique, romantique, saugrenu, nainesque, étrange, horrifique, héroïque, et même peut être épique, ce conte plaira à tout les amateurs de féeries ou de simples histoires agréables à lire.


    À la Dame du Lac, la fée qui voulut que je narre cette histoire.
    À Pierre Dubois pour le partage de ses connaissances sur le Petit Peuple.

     

    © Ce texte est protégé par la propriété intellectuelle toutes copies interdites sans mon autorisation merci.

    Par propriété exclusive de l'auteur, la copie et les utilisations partielles ou totales de son travail sont interdites ; conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle. © Tous Droits Réservés.

    La Drôle de Féerie de Sam le Lutin

     

    La Drôle de Féerie de Sam le Lutin

     

    La Drôle de Féerie de Sam le Lutin

     

    La Drôle de Féerie de Sam le Lutin

     

    La Drôle de Féerie de Sam le Lutin

     

    La Drôle de Féerie de Sam le Lutin

     

    La Drôle de Féerie de Sam le Lutin

     

    La Drôle de Féerie de Sam le Lutin

     

    La Drôle de Féerie de Sam le Lutin

     

     

    © Ce texte est protégé par la propriété intellectuelle toutes copies interdites sans mon autorisation merci.

    Par propriété exclusive de l'auteur, la copie et les utilisations partielles ou totales de son travail sont interdites ; conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle. © Tous Droits Réservés.

     

     

    La Drôle de Féerie de Sam le Lutin

    Crédits Illustration: Enterbrain. (Logiciel RPG MAKER VX ACE).

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Mars 2015 à 09:32

    Et bien ! Le moins que l'on puisse dire c'est que le thème t'as inspiré  ! Bravo pour ce conte

    2
    Mercredi 25 Mars 2015 à 12:14

    Bonjour Anna391 ! ^^

    Je ne sais pas si le thème m'a inspiré, je me suis dis, "Tiens ! Cette histoire pourrait plaire ! Faudrait que je la raconte !" et j'avais même des doutes sur le succès final avec les lecteurs ! Je me suis mis à me moquer des gens de théâtre avec  de grands dialogues théâtraux et rocambolesque, je me suis amusé avec ces barbus que j'apprécie beaucoup, frustre mais chaud. Les pilous sont devenus ces gens qui se croient de la haute société mais qui vivent dans un grenier. J'ai fais un clin d'oeil à ces grandes figures du Conte Japonais moderne en plaçant le mot "Charpardeur". Je me suis lancé dans un scène terrifiante et j'ai osé faire croire au lecteur que le héros allait mourir ...

    Les mots me manquaient alors j'ai finis sur un poème qui dit tout et conclut merveilleusement bien ces feuilles !

    Un jour je l'adpaterai en théâtre.

    Avant je remercie tout les lecteurs de ce conte et les remercie chaleureusement de leurs compliments !

    3
    REDGO
    Dimanche 29 Mars 2015 à 13:43

    Très beau conte!

     

    Bon un truc m'a quand même chiffonné!

    Métamorphose en Elfe Noir tortureur de méninges ^^

    Cela concerne la taille de Sam (grand comme ton avant bras) et celle de Pistyl (grande comme ta main soit presque un tiers de sam).

    Cette dernière vient se poser en plus sur le chapeau de Sam sans que cela le dérange...Moi si quelqu'un me monte sur la tête et qu'il fait le tiers de ma taille, je pense que mes cervicales auraient un problème?

    Après je suis sans doute trop cartésien, une fée ne pèse peut-être rien (je ne connais pas les régimes en rigueur chez les fées),vive la magie!

    4
    Lundi 30 Mars 2015 à 12:06

    Oui, quand j'ai vu que tu parlais de taille je pensais que tu me poserai la question sur "Si les Ondines sont des fées, Écume devrait être plus petite que Sam?" car je n'avais pas eu le temps de préciser dans le texte la différence entre les Fées et les Ondines ! (Je voulais pas alourdir le texte avec le chargement que transporte un nain qui croiserai pas de tavernes avant au moins deux jours!) Les Ondines sont plus "spectrales" comme les Banshee et Dame Blanche auxquelles je les affilent. Elle sont de la taille de Sam le lutin et sont des êtres très gracieux composées de voiles d'un tissu mi fils de soie mi eau et d'eaux. Comme je le précise en commentaire sur "Le Harfée" ce n'est pas de la "moire". C'est un tissu que j'ai imaginé et que je n'ai pas encore nommé.

    J'ai trois tissus elfiques à l'heure actuelle dans mon univers (surtout en tête):

    -La Moire, un tissu donc que tu connais, grisâtre, verdâtre fait avec de la soie normal mais tissé avec magie et avec utilisation d'une alchimie elfique pour traiter le tissu. 
    -La Moire Noire, une moire fait avec du fil d'araignées noires venimeuses, elle est enchantée pour rendre son porteur invisible dans l'ombre, par contre contrairement à la première elle dégage une aura, faible mais elle est détectable (Sauf si t'es un pnj, par ce que tu comprends pas que ton copain c'est fait tué à côté de toi pendant que tu regardais les mouches... XD ). Tu l'a compris, c'est la moire des elfes noirs de par chez moi ^^

    -Ensuite y'a ce tissu d'eau, de soie et lumière, je l'ai pas encore nommé, mais y'a deux variantes: Celle sans soie, et celle avec soie. 
    Dans cette histoire, je rends ce tissu d'eau plus "Tissu Normale" car je compte adapter cette histoire en pièce de théâtre et c'est pour simplifier la tâche du pauvre costumier ^^ 

     

    Pour revenir à ta question, 

     

    Bah j'ai sûrement le même régime que les fées car je pèse vraiment peu vis à vis de ma taille et ma corpulence ! Taillé comme un Dovakhiin (Avec cheveux blonds et yeux grisâtres au cas où qu'on veuille dire le contraire... le hasard ... ce héro a ma tête.) pour un poids de 75 Kilos ! Des personnes plus maigres et moins grande que moi pèse plus lourd ! 

    Mais à part pour la blague, comme tu le sais, ces êtres sont des êtres très légers car ça poserai des soucis à l'atterrissage dans les fleurs. Donc, suffisamment léger pour qu'un cul-cul de lutin rêveur la sente pas poser son derrière sur sa coiffe ! 

    Côté poids/Beauté/Normalité, on devrait donner le régime des fées à ces "pin up" qui font des défilés en robes pourries qui offrent aucune protection contre un sort d'un mage en jupette, on aurait moins l'impression de regarder un défilé de créatures tiré d'un laboratoire de nécromancie ! Le Bal des Squelettes ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :