• Les Aventures de Nivor le Chasseur : Le Chasseur et Le Cyclope.

    Non, ce n'est pas le chapitre 3 des "Lunes Rouges".

    Il va falloir que je prenne mon courage à deux mains et le publie. Un peu comme le cyclope de ce récit, mais sans foirer mon coup.

    Le récit que je vous propose ici est un combat épique entre Nivor le Chasseur, enquêteur et exterminateur d’abominations à son actif contre le géant Pladias Deux Poings. Et ses poings, il sait s'en servir !

    Ce récit est surtout le prétexte de vous publier un récit rapidement et ne m'entrainer un peu à narrer des combats. J'espère que ça vous plaira. N'hésitez pas à me dire si vous avez aimé en commentaire, bonne lecture !

     

    © Ce texte est protégé par la propriété intellectuelle toutes copies interdites sans mon autorisation merci.Par propriété exclusive de l'auteur, la copie et les utilisations partielles ou totales de son travail sont interdites ; conformément aux articles L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.

     

    © Dauptain A A Arthur, Tous Droits Réservés.

     

     

    Les Aventures de Nivor :

    Le Chasseur et le Cyclope

     

     

    Au milieu d'une sombre et atroce forêt de l'Est aux arbres torturés et aux branches telles des mains crochues, se déroulait un duel. Un homme, seul, semblait tenir face aux assauts d'un horrible monstre. Mais pour combien de temps ?

     

    Le faible humain esquiva une fois de plus l'attaque du géant dans une esquive de dernière minute. La bête immense et les deux bras enchaînés ensemble fracassa une rocher de toute sa force et le pulvérisa. L'homme profita des quelques instants de répits pendant que le monstre était dissimulé par le nuage de poussière pour reprendre son souffle. La créature réapparue lorsque la poussière retomba. Immense, obèse, la peau ridée et pustulée. Les bras presque aussi épais que des troncs de frêne. Elle arborait une sorte d'armure de fourrures et de peaux tannées. Elle observait le petit être mortel qui tremblait devant elle de son œil unique sur son front. Le démon esquissa une grimace valable pour un sourire et s'exprima d'une voix forte et surnaturelle. « Faible être pathétique, je vais t'écraser comme un insecte et tu rejoindras tes compères dans la Mort. » Dit le Cyclope en faisant allusion aux diverses cadavres écrasés et éparpillés d'hommes et de chevaux, autour d'une cage qui devait contenir le monstre. L'homme tenta de rester calme et toisa son affreux adversaire d'un regard calme et glacé, sa chevelure brillant d'un faible éclat argent à la lumière de la lune. « Je suis Nivor, je suis un chasseur. Des monstres j'en ai déjà tué plein. Et tu seras le prochain sur ma liste. » Répondit le Chasseur esquissant un petit sourire forcé. « Hahaha ! » Ria d'un horrible rire le géant. « Depuis la destruction des Portails de Sang, il est devenu presque impossible de venir en votre monde, mais quelqu'un m'a invoqué en ce monde et je ne gâcherai pas cette chance en perdant face à un mortel ! Ce monde sera le notre ! » Déclara le démon en faisant écho aux Guerres Démoniques du Second Âge ayant opposés les Mortels aux Démons de la Dimension Démentielle. « Vous avez étaient vaincus, et je vous terrasserez. » Clama Nivor en pointant la pointe de son épée vers la montagne de chair en signe de défi.

     

    Le Cyclope beugla un cri de guerre et se rua sur le mercenaire les deux poings levés. Nivor esquiva l'attaque en une roulade un peu improvisée alors que les poings du monstre fracassaient le sol. Il se redressa un peu empêtré dans sa cape verte en s'appuyant contre l'un des troncs pour se redresser. « Merde ! » Laissa t'il échapper. Le géant ne lui laissa aucun répit et se précipita sur lui. Le Chasseur échappa à l'attaque une fois encore. L'attaque de l'énorme masse fracassa l'arbre en deux et la cime de l'arbre s'abattit avec fracas. Le monstre marqua une pose pour rire en se tenant la bedaine. « Hahaha ! Pladias ne s'est pas autant amusé depuis si longtemps ! » Ricana l'Horreur. « Hmmfph... » Souffla Nivor épuisé. Il eut le temps de jeter un œil aux entraves de fer autour des avant bras de la créature et vit les runes qui les rendaient incassables commencer à s'effriter. « Manquait plus que ça... » Pensa-t-il. Le cyclope beugla à nouveau et se jeta à nouveau sur notre héros. Le chasseur sauta entre les jambes du géant, survivant à cette nouvelle attaque. « Grumph ! Laisse moi te tuer ! » Grogna le démon. « Essaye ! » Souffla l'humain. Nouvelle attaque du Cyclope. Nouvelle esquive de l'Homme lui faisant face. « Groar ! Finit de jouer ! » Hurla la bête en colère et à bout de patience. « Morefeuille ! » Jura Nivor voyant le géant ramasser une grosse branche d'arbre. Le terrible être démentiel sauta dans les airs et fondit sur l'homme avec son gourdin improvisé. Le guerrier se jeta à terre, évitant le coup de peu. Le bois se fracassa en mille éclats au contact du sol. « Grrr ! Meurt ! »Hurla l'assaillant se précipitant sur le faible homme à terre pour l'achever. L'homme fit un bon ridicule, telle une grenouille voulant échapper à un filet, entre les jambes du monstre. La créature voulut rectifier son attaque pour mettre à mort sa victime, mais il se frappa violemment dans ses grossiers organes génitaux sous son pagne de peau. Le Cyclope hurla de douleur. « Wouaarrrggggh ! Sale … sale ... » Mugissait-il. Au moment qu'il se plié en deux sous l'effet de la douleur, Nivor bondit et planta son épée dans le torse de la chose dans une magnifique estoque. « Prend ça ! » Lança l'homme dans un ultime effort. « Whouaarrrgh ! » Rugit Pladias. Alors qu'un horrible sang noirâtre se déversa sur le Chasseur, la Bête titubait. « Argh … Non … Je suis … Pladias … Deux Poings... Je … ne ... » Furent les derniers mots du Cyclope avant de s’effondrer lourdement sur le dos.

     

    Nivor avait vaincu cette entité assoiffée du Sang des Mortels. Il était plié en deux, s'appuyant sur son épée, reprenant son souffle. « Je te l'avais dis mon vieux. J'allais te botter les bourses. » Ria le guerrier dans un soupir. Il se redressa et et s'approcha de l'énorme cadavre. « Bon, bah, le fallait vif pour des expériences, mais ramenons le mort. » Soupira le mercenaire. Il trancha la tête du cyclope en plusieurs coups de sa lame. Il partit fouiller les cadavres pour récupérer un gros sac pour mettre la tête du monstre. Après avoir reprit quelques affaires pour continuer son voyage, il reprit sa route avec son butin pour toucher sa prime.

     

     

    Écrit par Arthur Dauptain, © Tous Droits Réservés.

     

    Est-ce que ça vous a plut ? Est ce que c'est lisible en vert foncée ? (Je voulais rendre le texte moins terne.) Vous en voulez d'autres ?

    Répondez moi en commentaire, à la prochaine !

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 16 Février 2017 à 01:32

    j'adore  la scene de combat ça pas dut etre evident  ,  j'ai reusit a visualiser la scene 

     

     

      • Jeudi 16 Février 2017 à 11:53

        Coucou BaltesG !

        Merci beaucoup ! Dur, pas vraiment, j'avais imaginé la scène et en écrivant, j'ai eu beaucoup plus de facilité à la mettre sur papier et à l'améliorer par rapport à ce que j'avais construit dans ma tête. Comme à chaque fois, le plus chiant et de ne pas faire de répétitions en évoquant les personnages, c'est ça le plus dur. Dur de trouver différentes façons de nommer les personnages pour éviter un maximum les répétitions. J'ai suivis les conseils de Redgo pour mettre en scène les combats de manière dynamique et c'est pas trop mal.

        Si tu as réussis à imaginer la scène et que tu as aimé, j'ai atteins mes objectifs en tant que auteur.

        Je ne sais pas quand je publierai mon prochain écrit, mais j'espère ne pas prendre trop de temps. ^^

        Bref, un grand merci BaltesG ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :