• Le Village des Statues - Récit de Fantasy

     

    Bonjour chères lectrices, chers lecteurs,

     

    Voici un récit que j'ai écris spécialement pour Halloween. Il se passe dans mon univers de Faellian dans le troisième âge. Cette année je suis très peu inspiré et j'ai du mal à faire de bons récits. J'espère que celui vous plaira. Je manque de temps et je voulais vraiment vous écrire quelque chose et le publier pour Halloween. Vu qu'on est déjà le 29 Octobre et que j'ai des choses de prévu demain, je doute que j'aurai le temps d'écrire d'autres récits pour Halloween. Ce récit mine de rien, m'a prit une journée pour l'écrire... Oui, une journée d'écriture pour ce petit récit. Tant pis, je pourrai revenir à d'autres récits moins sombres après. Bonne lecture !

     

    Le Village des Statues

     

     

    Le Seigneur Braccius m'avait missionné de m'occuper de l'enquête sur un petit village qui ne donnait plus aucun signe de vie. Des soldats avaient été envoyés pour prélever l'impot, mais aucun ne revint. C'était surprenant vu que la région est plutôt calme. On suspectait une attaque de brigands, donc on envoya une autre troupe s'enquirer de la situation. Ils avaient suivit le même chemin de terre escarpé qui serpente entre les pins que nous avons suivis mes hommes et moi. Une fois arrivés au village, ils avaient trouvés leurs prédécesseurs pétrifiés en statue de pierres. Le spectacle de ces hommes devenus des statues était tellement impressionnant que les cavaliers s'enfuirent à toute hâte. L'affaire était tellement étrange, qu'on demanda à un chevalier inquisiteur tel que moi d'intervenir.

     

    Je les ai vu moi même, hommes et chevaux devenus marbre blanc. Leurs armures et vêtements les décorant encore leur donnant presque un air vivant. Les premières victimes de la malédiction avaient été figés avant de s'en rendre compte. D'autres furent pétrifiés dans la panique et n'avaient même pas eu le temps de fuir. Des statues d'hommes et de chevaux étaient tombés et gisaient sur le sol brisés. Je parle des soldats maudits, mais tout le village était sous l'emprise de ce sortilège. Hommes, femmes, enfants, tous avaient été changés en ces étranges statues. Certains en plein travail quotidien, d'autres avaient voulus se défendre avec diverses armes improvisés, couteaux, fourches, haches... Mais tout le village avait fini par succomber au sort. Qui était responsable de tout cela ? J'aurai bien accusé les Elfes, mais le village des statues est dans les montagnes à l'Ouest du Royaume de Lorn en bordure du territoire des Nains. Une sorcière ? Mais pourquoi ? Un monstre ? Impossible, des villageois ont été transformés sans craindre quoi que ce soit. Je me dirigea vers la maison du chef du village en quête de réponses.

     

    Le chef du village devait être un peu plus fortuné, il s'était fait construire une jolie maison en pierre de deux étages avec un toit en ardoise. L'intérieur était assez luxueux pour un village de paysan. Il y avait toutefois dans l'air un horrible odeur de cadavre en putréfaction. Je trouva finalement le cadavre du maire. Il s'était donné tant bien que mal la mort avec un couteau. C'était pas très reluisant à voir, il s'étaient acharné comme prit de folie. Il avait laissé des notes expliquant ce qui s'était passé.

     

    Il y a une dizaine d'années, sa femme donnait naissance à un enfant dans l'une des pièces de l'étage. On mit le nouveau né dans les bras de sa mère. L'enfant ouvrit les yeux et dès que sa mère soulagée croisa le regard de sa progéniture, elle fut changée en statue de pierre. Toute personne croisant le regard de la fillette était pétrifiée. Le Chef sous le choc n'avait pu se résoudre à tuer le nouveau né. Il pensait qu'on pouvait lever la malédiction. Et quitte à avoir perdu la femme qu'il aimait, il ne pouvait se résoudre à perdre sa fille. On résolu le problème en faisant porte à la fillette un masque qui cachait son visage. La fillette grandit et réussit à vivre parmi les gens du village. Jusqu'au jour où elle jeta son masque et se balada dans le village comme un enfant normal, motivée par l'envie de voir à quoi ressemblait le village. C'est ainsi que la catastrophe se produisit. Des villageois avaient tenté de la capturer et la mettre à mort, mais tout ceux qui l'approchait finissaient pétrifiés. Par la faiblesse d'un homme qui voulut protéger une vie, tout un village périt.

     

    Je fus alerté par les cris des soldats qui m'accompagnaient. Une fillette seule, sale et décharnée avait été aperçue entrain de prendre la fuite. De plus, un de mes suivants avait été changé en pierre à son tour. Nous eûmes aucun mal à retrouver la fillette. Elle était blottie contre un rocher au milieu de buissons de bruyères. Elle cachait ses yeux et pleurait. Ce n'était pas chose facile, mais tout Paladin Inquisiteur de Lorn se doit de bannir les sorcières, abominations et hérétiques. La moindre hésitation nous aurait été fatale. Je dégaina ma masse et réduisit en bouillie le crâne de cette enfant maudit qui n'aurait jamais dû exister.

     

    J'avais fais mon devoir et protégé le Royaume de Lorn de l'horreur et la sorcellerie. Du moins, c'est ce que je me disais, car depuis ce jour elle hante mon esprit et parfois je croise des serpents qui pleurent comme des fillettes... Sans doute le dernier maléfice d'une affreuse sorcière...

     

    Écrit par Arthur Dauptain, ©Tous droits réservés.

     

     

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 31 Octobre à 00:34

    Ça me fait vraiment penser à Méduse (la femme pétrifiant les humain par un seul regard)

    J'aime beaucoup sa présence dans ton texte, qui est d'ailleurs merveilleusement bien écrit !
    Merci d'avoir partagé cette histoire ! :)

      • Jeudi 31 Octobre à 09:41

        Oui, j'ai écris ce récit à partir des idées que j'avais eu pour écrire le récit sur méduse que tu m'avais demandé ! ;)

        Merci beaucoup ! J'avais peur de décevoir avec ce texte comme je le trouvais très court et j'avais peur de le narrer du point de vue d'un inquisiteur ne plaise pas. :( Surtout que j'étais été très léger sur les descriptions, allant au principal. C'est vraiment un récit narré par un personnage comme s'il l'avait vécu de son point de vue.

        Je suis donc soulagé qu'il ai plu à au moins une personne !

        Et merci beaucoup à toi de l'avoir lu ! :D

        JOYEUX HALLOWEEN !

      • Jeudi 31 Octobre à 20:55

        Merci ! Je trouve que ce texte coïncide bien avec Halloween. Ce n'est pas mon texte préféré de ta plume, mais je le trouve vraiment sympathique et agréable (bien que sombre). Tu devrais avoir un peu plus confiance en celui-ci, il n'en reste pas moins que pertinent et ton style d'écriture sait toujours charmer ! Tu sais instaurer des ambiance où évoluent des personnages mystiques, ou encore des chevaliers-rôdeurs. Bonne continuation ! :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :